détox, naturopathie

Cure de sève de bouleau

Le bouleau symbolise la sagesse chez les Celtes, il soutient même le ciel. Tandis que les druides l’appréciaient, les Amérindiens le considéraient comme sacré. Dans certaines langues slaves, son nom est le même que celui du mois de mars. Dans les régions tempérées, un bouleau vivra seulement une trentaine d’années, ce sont dans les pays nordiques que les bouleaux s’épanouissent le mieux puisqu’ils y vivent jusqu’à cent ans.

Aujourd’hui, c’est en mars, que l’on voit partout éclore les bouteilles des nouvelles récoltes de sève de bouleau. Dès la fin de l’hiver et lorsque le printemps arrive, la montée de sève dans l’arbre permet sa récolte. Les bouleaux font partie de la famille des bétulacées, en Europe l’on retrouve 4 espèces : Betula verrucosa ou bouleau verruqueux, Betula alba ou bouleau blanc, Betula nana ou bouleau nain et Betula humilis. Mais on utilise le bouleau verruqueux et le bouleau blanc pour en récupérer leur sève.

Cette sève est parfois appelée eau de bouleau, elle est très connue pour ses propriétés dépuratives, notamment grâce à son action diurétique. En hiver, le corps bouge moins, on reste plus volontiers chez soi, on mange davantage et l’on a tendance à accumuler les toxines. Recourir à la sève de bouleau, c’est permettre le retour au calme, se remettre des festivités de fin d’année, reprendre cette hauteur que les druides recherchaient en nettoyant l’organisme.

La cure

La sève de bouleau est riche en oligo-éléments et en minéraux, elle renferme de la vitamine C, des sels de potassium, du calcium, du phosphore, du magnésium, du sélénium, du zinc, du lithium entre autres. Elle contient en outre des acides aminés, des enzymes et des flavonoïdes (antixoydants). La sève va ainsi drainer les toxines hivernales au niveau du liquide intracellulaire notamment, en soulageant le foie, les poumons, la peau et les reins, tout en reminéralisant le corps. Cette sève est très appréciée pour lutter contre les calculs rénaux, en cas de rhumatismes et de goutte, d’anémies et de problématiques cutanées comme l’acné ou l’eczéma et même la rétention d’eau. Enfin, en cas d’acidose, la sève de bouleau permettra de diminuer l’acidité et donc la déminéralisation qui va généralement de paire avec l’acidose.

La cure se fait sur 21 jours, soit 3 semaines, elle consiste à boire 10 ou 15 cl le matin à jeun, 15 ou 30 minutes avant le petit-déjeuner. L’action sera donc à la fois longue et profonde. Pendant cette période, quelques effets secondaires sont néanmoins à prévoir : acné, diarrhées, nausées, vomissements. Tout ceci est le signe que votre corps était surchargé et que votre organisme oeuvre à se débarrasser des toxines : urée, acide urique.

Mon expérience

Pour relater mon retour avec franchise, les trois premiers jours de la cure eurent un effet profondément dépuratif, m’obligeant à me rendre à la selle. Les jours qui ont suivi ce sont accompagnés de petits boutons disgracieux qui ont fini par disparaître à la fin de la cure. Il n’y a cependant pas eu trace de nausées ou de vomissements, simplement une évacuation totale de mes intestins au début et ensuite une sortie des toxines cutanées. Ce type de cure ne va pas entraîner de la fatigue puisque la sève de bouleau est reminéralisante, c’est-à-dire qu’elle va vous apporter de l’énergie.

La cure en elle-même n’a pas été contraignante, pratiquant le jeûne intermittent depuis peu, je me réveillais, prenais mon petit verre doseur et buvais la sève. Une heure environ après j’avais pris l’habitude de boire une tisane, du maté ou du thé. Donc ma digestion était au repos et la sève de bouleau avait largement le temps d’agir. Si vous consommez un petit-déjeuner, attendez 15 minutes minimum avant de le manger ! Sinon vous risqueriez de rendre la cure complètement inefficace. Niveau goût, au début plutôt neutre, la sève a commencé à développer légèrement plus d’acidité, ce qui n’est nullement dérangeant. Enfin, les 3 litres nécessaires à cette cure ont coûté une trentaine d’euros, le produit étant bio.

Conseils

Profitez de cette cure pour réduire vos apports en sucres, notamment si vous souffrez d’acidose ou de rhumatismes. Remplacez le sucre raffiné par du sucre rapadura (complet) ou encore du sucre de coco qui sont riches en minéraux. Augmentez également vos apports en légumes, à fortiori les légumes verts à feuilles, privilégiez les fruits aux gâteaux ou aux barres chocolatées. Évitez de boire de l’alcool pendant ces quelques semaines, remplacez votre pain blanc par du pain complet, troquez la confiture contre du beurre d’amande ou de cajou. C’est le moment propice pour instaurer de bonnes habitudes qui aideront la cure à se faire et qui vous permettront sur le long terme d’avoir une meilleur forme physique. Je ne peux que vous recommander de recourir à cette cure, pour aider votre corps à fonctionner correctement.

Vous pouvez vous procurez de la sève de bouleau en magasins bio, en herboristeries et en pharmacies. Attention tout de même aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux personnes souffrant de pathologies rénales (puisque les reins sont sollicités).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s