zéro déchet

Pourquoi réduire ses déchets ?

La France a produit en 2015 324,5 millions de tonnes de déchets, dont 37,9 millions de tonnes de déchets ménagers. Or, mieux gérer les déchets et surtout les réduire cumule des impacts bénéfiques à l’échelle internationale : environnement préservé, pénuries limitées et évitées, économie des matières premières… Mais en 2014, les déchets classés dangereux s’élevaient à 10,8 millions de tonnes, ceux-là sont produits majoritairement par le secteur de l’industrie, de la construction et par les services d’assainissement.

Mais à notre échelle ? Eh bien, les déchets ménagers et assimilés représentaient 573 kg par habitant en 2015, sachant que 80% représentent uniquement les déchets strictement ménagers. Les ordures ménagères constituent les déchets produits par les ménages et qui sont collectés par le service public. Les déchets assimilés sont les déchets des entreprises collectés par le service public.

Concrètement, nos déchets se composent de déchets putrescibles majoritairement, de papiers, de cartons, de verre, de plastique, de métaux, de textiles dont sanitaires et d’autres formes de déchets. Les déchets plastiques, eux, connaissent une croissance de 3% par an à l’échelle mondiale, représentant 310 millions de tonnes en 2016 et qui pourrait dépasser aisément les 550 millions de tonnes d’ici 30 ans.

La plupart des déchets plastiques n’est pas pris en charge et se déverse directement dans la nature, polluant les divers écosystèmes terrestres et marins. D’après les experts de l’ONG WWF, la pollution plastique des océans atteindrait d’ici 2030, 300 millions de tonnes. La mer Méditerranée cumule environ 600 000 tonnes de plastique par an… un désastre écologique. Ce qui aurait un impact mortifère sur les espèces marines, prises au piège dans le plastique ou les absorbant.

Peut-on agir ? Oui.

  • en achetant des produits en vrac
  • en utilisant des sachets en tissus réutilisables et lavables pour les fruits, les légumes et le vrac
  • en utilisant une gourde et une thermos au lieu des bouteilles en plastique
  • en utilisant des pailles en inox
  • en utilisant des shampoings solides
  • en utilisant des savons solides à la place des gels douches
  • en fabriquant ses propres produits ménagers
  • en évitant les aliments transformés
  • en utilisant un dentifrice solide
  • en utilisant des serviettes en tissu
  • en utilisant des mouchoirs en tissu
  • en utilisant des cotons démaquillants lavables en coton
  • en utilisant un oriculi à la place du coton-tige
  • en utilisant la cup ou les culottes menstruelles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s